A la jeunesse Africaine

Africain et je suis de l’être, noir et je resterai. Je suis venu te parler de la voix de nos ancêtres et de la paix. Je suis attristé par le nombre de morts. Devant ces évènements de douleur, je suis aussi triste que décontenancé. De loin me touche les sanglots particuliers de tous les enfants soldats. Nés pour vivre et non pour souffrir, ils ont offert leur sang aux entrailles de la terre. Enfants soldats, l’innocence coule dans vos veines. Soyez pacifiques !

Jeunesse africaine, un peuple uni, généreux et ardent. Mais ton sang coule toujours, l’âme du courageux est en péril. Le miroir de l’inconscience reflète l’image de ton continent, l’œil de l’esprit du vieillard s’est éteint. Nous sommes les fils du continent. Oublions le passé et fixons un regard vers l’avenir de la mère Afrique.

La voix des ancêtres morts nous rappelle le courage. Peuples allons toujours vers l’unité et la solidarité. Fils d’Afrique, fils inconsolés, il est temps que les massacres s’arrêtent, il est temps de bâtir une nation durable, il est temps de célébrer la paix ! Mais tout cela ne vient que par l’œuvre de la jeunesse ; le pardon, l’union et le courage. Jeunesse africaine sauve la mémoire infaillible de ton continent.  Sois armée de ton courage et de sacrifices, et démasque le visage de cette terre hospitalière des œuvres mutilantes. Prions pour l’unité de ses fils accueillants et animés de vaillance.

Continent d’abondance, de bonheur et d’amour. Berceau de l’humanité, fière terre des hommes invincibles. Les tirailleurs sénégalais ont été victorieux et glorieux, sublimes guerriers d’Afrique et de l’histoire mondiale. Ils ont défendu l’Afrique et tiré les leçons de dignité.
Pleurons nos pères qui ont difficilement et amèrement traversé la mer de la souffrance. Pendant qu’ils s’occupaient des autres, l’Afrique agonise. Ils n’étaient pas prisonniers mais dans leurs corps se dessinaient les traces de la chaîne. La main dure inventait la richesse aux autres mais le continent noir reste toujours pauvre, volé et violé.

Jusqu’où l’injustice et la honte suivront l’Afrique ?

Hommage à toi mère Afrique, à toi la jeunesse garde l’espoir.

Jeunesse africaine sois forte et travailleuse car tu es la force de l’Afrique. L’unité, et le travail caractérisent ta ténacité. Alors debout et à l’ouvrage, ta liberté naîtra de ton courage. Ecoute la voix d’un nègre chantant la liberté : « nous ne sommes pas encore libres, nous avons seulement atteint la liberté d’être libres ». Suivront la voix qui dénonce l’injustice.

Peuples d’Afrique, pourquoi nous dinons toujours avec injustice ? Pourquoi sur nos visages coulent les larmes de deuil ? Ce sont les larmes de la guerre, de la famine, de la détresse, de la peine, de l’injustice, de la maltraitance, de la trahison, de la violence, des mères dont les enfants sont volés et violés.

Peuples d’Afrique, nous ne sommes pas la statue de la misère. Que l’Afrique ne soit pas l’image de la mélancolie.
La jeunesse est la force de l’âme, sois la lance du fer du continent.
Jeunesse africaine, dormante et inconsciente, réveille-toi, la lutte continue. N’oublie pas que le prix de la liberté c’est l’abnégation.  Jeunesse africaine sois solidaire et courageuse pour que le pacte soit signé, le prisonnier de guerre soit libéré, le coupable soit pardonné. Que la colombe représente vraiment la paix.

Avant de clore cette petite note, je permets d’adresser mes condoléances les plus attristées à ceux qui sont morts pour la cause de leur Patrie. Mes condoléances les plus sincères à tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour leur libération. Mes condoléances à tous les hommes de la presse morts en exercice de leurs travaux. Mes condoléances à Ghislaine Dupont et Claude Verlon tués pour la cause africaine !

Que Dieu entende vos voix d’innocence !

Je crois que l’Afrique trouvera sa beauté dans l’entente de ces filles et fils.

      On est conscient

1 commentaire sur “A la jeunesse Africaine

  1. J’ai lu ton article et c’etait bien refléchit. Oui tu as raison de dire que l’Afrique doit compter sur sa jeunesse plein de ressources. Donc nos dirigeants doivent ecouter et avoir confiance à cette dernière pour bâtir un avenir meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *