Elle veut blanchir sa peau à tout prix

Étiquettes
23 mai 2015

Elle veut blanchir sa peau à tout prix

Autrefois au Tchad, on trouve des femmes au teint naturel, brunes, noires, café au lait qui font la fierté du pays. Mais aujourd’hui avec l’avènement des produits cosmétiques tels que: immédiat clair, 48 heures, 72 heures et j’en passe mais aussi et surtout la propagation des médias audiovisuels, partout où on passe dans le pays on voit les femmes et particulièrement les jeunes filles artificiellement blanches. La dépigmentation, un mode qui bat son plein dans la société tchadienne.

Source: Flickr
Source: Flickr

Pour ressembler leurs idoles, elles se lancent aveuglement dans la pratique de la dépigmentation de peau tout en ignorant les maladies liées à cet acte. Toute blanche, peau à deux tons, la majorité des femmes tchadiennes n’acceptent plus être des femmes naturellement noires. Elles optent pour le changement de la couleur de leur peau de manière artificielle, la dépigmentation ou appelée à la tchadienne (beauté made in china), pour la simple raison de devenir une femme au teint clair. Malgré les problèmes de santé qu’elle cause, la dépigmentation continue de séduire les femmes tchadiennes qui bénéficient parfois de soutien de leurs copains ou leurs maris. Cette expérience néfaste touche de nos jours les femmes de tout âge et le phénomène évolue avec son lot des conséquences les unes aussi désastreuses que les autres. Certaines femmes justifient leur choix en disant que le teint clair a une valeur qu’on ne peut trouver nulle part ailleurs, d’autres quant à elles disent simplement que le teint clair attire beaucoup plus les hommes mais aussi avoir le teint clair c’est aussi être à la mode. Dans tous les cas, la dépigmentation reste un phénomène de société difficile à extirper du subconscient. Moi, je ne vous apprends rien disant cela mais en tant que citoyen et frère informé des conséquences liées à cette pratique dangereuse, je vous demande d’abandonner cet esprit d’infériorité et d’être fières de votre couleur. D’ailleurs, je me demande à quoi bon de changer sa couleur tout en sachant que c’est un danger ?
Selon la médecine
La dépigmentation de la peau provoque des troubles parfois irréversibles de l’épiderme mais aussi, selon certaines observations obstétriques, de problèmes gynécologiques et de grossesse. Pourtant, de nombreuses femmes africaines ont recours aux produits éclaircissants. Médecins, institutions et associations ne cessent de sonner l’alarme.
On est conscient

Partagez

Commentaires